Daniel Chamier's icon

Front Cover
Agence centrale de la Société de l'histoire du protestantisme français, 1858 - Huguenots - 480 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 186 - Therefore thus saith the LORD concerning the king of Assyria, He shall not come into this city, nor shoot an arrow there, nor come before it with shield, nor cast a bank against it. By the way that he came, by the same shall he return, and shall not come into this city, saith the LORD. For I will defend this city, to save it, for mine own sake, and for my servant David's sake.
Page 84 - As for such as turn aside unto their crooked ways, the LORD shall lead them forth with the workers of iniquity: but peace shall be upon Israel.
Page 323 - ... l'autre. Au contraire , ceux qui avoient été nourris dans les conseils du feu Roi estimoient cette proposition dangereuse , et conseilloient à la Reine de ne se lier à aucune faction , mais d'être la maîtresse des uns et des autres au nom du Roi , et , par ce moyen , reine et non partiale. La foiblesse avec laquelle on souffrit que les huguenots commençassent leurs brigues et leurs factions , leur donna lieu de croire que la suite en seroit impunie. L'audace dont usa...
Page 324 - Desbordes-Mercier , deux des plus séditieux qui fussent en France , comme ils témoignèrent pendant tout le cours de l'assemblée, où celui-là ne fit que prêcher feu et sang, et celui-ci porter les esprits autant qu'il lui fut possible à des résolutions extrêmes. Le duc de Bouillon ne fut pas seulement tondu en ce commencement, mais en toute la suite de l'assemblée , en laquelle il ne put jamais s'assurer plus de vingt-deux voix de la noblesse et...
Page 324 - Charnier en demandant la permission de s'assembler peu après la mort du feu Roi, n'ayant point été châtiée, ils estimèrent pouvoir tout entreprendre. .Ce ministre impudent osa dire hautement, parlant au chancelier , que si on ne leur accordoit la permission qu'ils demandoient, ils sauroient bien la prendre ; ce que le chancelier souffrit avec autant de bassesse que ce mauvais Français le dit avec une impudence insupportable. Il falloit arrêter et prendre la personne de cet insolent ; l'on...
Page 66 - Gemere et silere, qui est la devise de M. Perrot, ministre à Geneve, est la meilleure et la plus propre, ce me semble, pour ce temps. Ce mois de may fust venteus, froid, maussade, et si fort pluvieus, qu'on a remarqué qu'en tout ce mois il n'ya eu que deux jours exempts de pluie. Toutes sortes •de vivres et denrées rencheries à Paris de moictié; continuation de diverses especes de maladies...
Page 315 - ... à une simplement spirituelle qui n'y avoit que voir et controller, avoit causé la mort de ce grand prince, et en causeroit à l'avanture d'autres, si on ne donnoit ordre de les réprimer.
Page 38 - ... gloire de Dieu, étant d'accord de la majeure , mais non de la mineure. Sur quoy je lui dis qu'il nous fît raison du livre de , qui est si mauvais et séditieux , autrement nou.s suplierions le Roy ou de le faire supprimer , ou de ne trouver pas mauvais que nous le traitassions comme il méritoit. Il répondit qu'il n'étoit pas d'avis de parler de le supprimer, mais bien d'y répondre par bonnes raisons ; me demanda si je travaillois fort contre Bellarmin , et si j'en étois fort avant. Je...
Page 448 - Pour vous monstrer qu'il n'ya rien de tel parmi nous, quand vous me donneriez la moitié du royaume, refusans à ces pauvres gens, qui sont à la salle, ce qui leur est nécessaire pour servir Dieu librement et seurement, vous n'auriez rien...
Page 436 - ... and that such arms may be first duly exemplified" — they shall, I will take care of that — "according to the laws of arms, and recorded in the Herald's Office.

Bibliographic information